Qu'est-ce que le "couple rendement-risque" ?

Dernière mise à jour : 28 juin 2021

Le "couple rendement-risque" correspond au rapport entre la rentabilité espérée d’un investissement, et le risque lié à celui-ci détermine notre choix d’investir. Derrière cette mesure, une réalité qu'il est important de maîtriser : plus un investisseur souhaite gagner de l'argent, plus le risque d'en perdre est lui aussi élevé. Il est donc nécessaire de bien comprendre ce que signifie le couple rendement/risque, avant de pouvoir définir des objectifs d'investissement.

Quel risque pour un investissement ?


Placer son argent c'est, par définition, prendre un risque de le perdre. Néanmoins, ce risque peut être minimisé en tablant sur des produits financiers très sûrs, à faible rentabilité. À l'inverse, il existe des produits avec une rentabilité espérée beaucoup plus importante, mais aussi un risque plus conséquent. En tant qu'investisseur individuel, il est essentiel de se poser la question du risque toléré et du rendement espéré avant de se lancer.



Le livret A


Le livret A est un compte d'épargne réglementé de droit français, exonéré d'impôt et de prélèvement obligatoire. C'est le placement le plus utilisé en France.


Placer ses économies sur un livret A revient à confier son argent à l'Etat. Cet argent peut, par exemple, donner à l'Etat la possibilité d’investir dans des projets de développement. Il peut servir à construire des logements sociaux ou à financer les politiques locales. L’Etat n’étant pas une entreprise, ces investissements ont une très faible rentabilité (moins de 1 %) mais sont très sûrs, puisqu'une perte signifierait que l'État a fait faillite.



Les marchés financiers


Investir sur les marchés financiers, ou dans des entreprises, c'est permettre à ces dernières de se développer. En achetant des actions d'entreprises cotées en Bourse, l'investisseur individuel acquiert des parts de propriété dans ces sociétés. Chaque action représente donc une part du capital de la société, et la part que détient chaque associé est proportionnelle au nombre d'actions de cette société qu'il possède.


Investir en Bourse, c'est donc investir dans l'économie réelle - c'est-à-dire participer directement au développement de sociétés. Qu'il s'agisse de commercialiser de nouveaux produits, de s'étendre sur de nouveaux marchés ou pour embaucher du personnel, les entreprises utilisent l'argent des investisseurs en Bourse pour financer leur croissance.


Naturellement, l'argent investi n'est pas perdu : en plus de contribuer au développement des entreprises sélectionnées, l'investisseur espère obtenir un rendement positif. De fait, la performance des actions à 10 ou 30 ans en fait même la classe d'actifs la plus rémunératrice sur le long terme.


Mais qui dit investissement ambitieux, dit investissement risqué. Lorsqu'une entreprise fait faillite, ou plus généralement sous-performe - comme par exemple lors d'une crise financière - la valeur d'un actif diminue et l'investisseur perd de l'argent. Se lancer sur un nouveau marché ou lancer un nouveau produit sont des opérations qui pourraient ne pas marcher pour une entreprise. Elles peuvent rapporter gros, mais peuvent également ne rien rapporter du tout. Ce sont donc des investissements risqués, mais avec une forte rentabilité potentielle.



Trouver le bon équilibre


Faut-il prioriser un investissement risqué avec un fort potentiel, ou au contraire est-il préférable de miser sur la sécurité ? La réponse dépend évidemment de la situation et du profil de chacun.


Quoi qu'il en soit, et quel que soit votre rapport au risque, il est toujours important de diversifier ses placements et de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.


Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez nos dix conseils pour bien investir en Bourse !