La finance éthique : un mariage prometteur

Dernière mise à jour : 21 juin 2021

L'investissement éthique est longtemps resté un rêve inaccessible, réservé aux grandes fortunes prêtes à sacrifier une part de leurs revenus pour miser sur des produits risqués. Parler de finance responsable était tout à la fois un non-sens financier et un oxymore, tandis qu'aucune réelle transformation n'avait été amorcée du côté des acteurs financiers traditionnels.


Qu'en est-il aujourd'hui ? Sways vous propose de découvrir où nous en sommes, et s'il est réellement possible d'investir éthiquement, sans compromis de performance.

Comment investir de manière responsable, sans compromettre la rentabilité des investissements ? Plusieurs études économiques, menées par les institutions de recherche les plus prestigieuses au monde (Wharton School, Harvard, Université de Pennsylvanie...), aboutissent à des conclusions convergentes sur le sujet.



Quête d'impact et de sens pour les investisseurs


Donner du sens à son épargne, défendre ses valeurs, contribuer à bâtir un monde meilleur : autant de revendications individuelles qui ont réellement émergé au cours des deux dernières décennies, corroborant une quête générale d'impact et de sens.


Une étude de Morgan Stanley conclut que 75 % des investisseurs sont intéressés par les fonds éthiques. En parallèle de cet intérêt croissant, l'investissement responsable devient de plus en plus accessible et donc de plus en plus puissant. L'étude détaille notamment à quel point l'investissement responsable peut être puissant - pour les personnes, la planète, et le rendement financier.


Quelques années plus tôt, la Banque royale du Canada avait réalisé un examen approfondi pour savoir si le caractère responsable d'un investissement avait des conséquences négatives sur son rendement. Elle a conclu par la négative :


Il s'agit d'une constatation importante, car elle permet aux investisseurs individuels et aux administrateurs de fonds institutionnels de savoir qu'ils peuvent poursuivre un programme d'investissement socialement responsable en s'attendant à ce que les rendements soient similaires à ceux des options d'investissement traditionnelles.

Cette conclusion a été reprise par l'enquête annuelle 2017 des investisseurs d'impact du GIIN (Global Impact Investing Network), qui a sondé les investisseurs professionnels qui gèrent des stratégies d'investissement d'impact pour le compte de clients. Elle a révélé que la majorité des répondants obtenaient des rendements conformes au marché, et que 91 % d'entre eux obtenaient des rendements financiers supérieurs à leurs attentes professionnelles.


D'autres institutions, comme l'université de Harvard, corroborent ces résultats. Une méta-étude sur les stratégies d'investissement ISR publiée par l'université américaine a ainsi déterminé que l'application de critères socialement responsables pour évaluer les fonds n'a aucun impact négatif sur le rapport risque-rendement. Elle a même montré que ces critères peuvent, à long terme, devenir des moteurs internes de l'entreprise.


En somme, ces études tordent le coup à l'idée reçue selon laquelle un investissement responsable ne peut être rentable. Mais, plus encore, elles montrent que les rendements responsables ne sont pas uniquement liés à la cause qu'ils soutiennent. L'investissement socialement responsable a du sens sur le plan financier.


Et dans les années à venir, la balance pourrait pencher plus encore en faveur de l'investissement responsable.



De quoi est-il réellement question ?


Mais avant d'aller plus loin, il est nécessaire de se poser la question : qu'est-ce que l'investissement responsable, justement ? Alors que le terme est à la mode, et que de nombreux acteurs - jeunes pouces comme acteurs historiques - s'en revendiquent, un point de vocabulaire s'impose.


Lorsque nous plaçons de l'argent sur un compte, il n'y reste pas longtemps. En l'utilisant pour développer les secteurs d'activité de leur choix, les acteurs financiers donnent de l'impact à notre épargne.


Épargner, c'est donc contribuer à bâtir le monde de demain. Avec la possibilité d'avoir un impact en fonction des secteurs et des entreprises que notre épargne va contribuer à financer. En investissant dans une grande entreprise des secteurs gaziers ou pétroliers, nous contribuons donc à développer ces activités.


À l'inverse, en investissant dans une entreprise qui oeuvre pour la réduction des inégalités dans le monde ou qui contribue au bien-être animal, nous avons le pouvoir d'avoir un impact positif sur nos valeurs. C'est précisément ce qu'on appelle l'investissement responsable.


Malgré l'apparente simplicité du concept, nombreux sont les leviers qui permettent d'y parvenir. Si la sélection des entreprises sur la base de leurs secteurs d'activité est le critère le plus évident, ce n'est naturellement pas le seul. Parmi les stratégies d'investissement responsable, on distingue 7 principales sous-catégories :

  • les exclusions

  • l'engagement actionnarial

  • l'intégration ESG

  • les filtres d'investissements

  • l'investissement "Best in class"

  • les fonds thématiques durables

  • l'investissement à impact



Éviter les actifs échoués


Qu'est-ce qui permet aux stratégies d'investissement responsable de se distinguer et de performer ? Une grande part de ce succès s'explique par la volonté d'éviter les actifs échoués - ou actifs irrécupérables. Les actifs échoués sont des actifs qui ont subi des dépréciations imprévues, et dont la valeur est menacée par l'évolution des réglementations, des facteurs environnementaux et des préférences individuelles. Ce phénomène est inhérent à la destruction créatrice de la croissance économique, de la transformation et de l'innovation.


Ces actifs présentent des risques pour les individus et les entreprises. Par exemple, une compagnie pétrolière peut avoir des droits de forage pour un grand réservoir dans l'Arctique. Ces droits de forage sont très précieux et font donc augmenter le cours de l'action de la société. Cependant, ils peuvent constituer un actif échoué qui est vulnérable sur trois fronts :

  • Front réglementaire

  • Front économique

  • Front physique et environnemental

Dans n'importe lequel de ces scénarios, la valeur de l'actif est perdue et le cours de l'action s'effondre. Ainsi, en ce qui concerne les les compagnies pétrolières, l'Institut Rousseau a par exemple calculé qu'une chute de la valeur des actifs fossiles aurait des retombées dramatiques sur notre système financier et qu'elle mettrait en péril les 11 plus grandes banques de la zone Euro - les acteurs financiers historiques étant encore largement dépendants des actifs échoués.

Source : Institut Rousseau


Aujourd'hui, des milliards de dollars d'actifs échoués font grimper le cours des actions de certaines entreprises, et ce malgré la perspective que ces actifs puissent perdre toute valeur à l'avenir.


Pour en lire davantage sur les actifs échoués, cliquez-ici.



Insuffisances et inconsistances de l'ESG


L'ESG - Environnement, Social, Gouvernance - est le prisme par lequel sont analysées et notées les entreprises. Ces trois dimensions englobent les activités des entreprises pour estimer leur impact sur le monde. De caractère moral, elles constituent les trois dimensions principales utilisées pour mesurer la durabilité et l'impact éthique d'un investissement dans une société ou dans un domaine économique.


Pourtant, nous constatons aujourd'hui de grandes inconsistances dans les classements ESG des entreprises. Les coefficients de corrélation d'un classement à un autre gravitent autour de 60%, score extrêmement faible qui démontre une subjectivité dans ces classements qui se veulent pourtant factuels. Dans les coulisses, plusieurs entreprises ont recours à l'ESG washing : elles ajustent les chiffres de leurs rapports annuels pour dorer leurs blasons, quitte à faire des prédictions qu'elles savent inatteignables sur leurs émissions de gaz à effets de serre ou sur les conditions de travail de leurs employés, par exemple.


Par ailleurs, à mesure que les revendications individuelles émergent et se renforcent, l'ESG montre ses limites : restrictifs et parfois opaques, ces trois axes ne permettent pas de mesurer réellement l'impact des entreprises et ne sont en réalité qu'un début de réponse à un problème qui est bien réel.


Pour construire nos portefeuilles, nous passons toutes les entreprises au crible de notre méthodologie, développée en partenariat avec SurfMetrics. Nous proposons des solutions d'investissement éthique qui prennent en compte les engagements et l'impact de chaque entreprise, avec une transparence complète sur notre méthode de notation, pour vous permettre de comprendre exactement l'impact de votre portefeuille.


Pour en savoir plus sur notre méthodologie, cliquez ici.



Comment investir de manière responsable ?


Chez Sways, nous vous aidons à construire un portefeuille qui vous ressemble. Nous prenons le temps d'apprendre à vous connaître et nous vous permettons de personnaliser votre portefeuille, pour que vous gardiez toujours en main les clés de votre investissement.


Sways ne peut pas garantir les rendements - personne ne le peut. Cependant, nous pouvons concevoir votre stratégie pour qu'elle suive la performance du marché boursier dans son ensemble. Pour ce faire, nous diversifions votre portefeuille avec plusieurs entreprises de différents secteurs, pays et tailles.


En moyenne, le marché boursier progresse de 6% par an. En fonction de l'équilibre entre les actions et les obligations dans votre stratégie d'investissement, vous pouvez estimer votre rendement attendu sur la base de ces chiffres.


Attention : le marché boursier n'est pas un lieu magique où s'enrichir rapidement ! Nous recommandons toujours d'envisager de garder l'argent investi pendant plus de cinq ans. Bien que le marché boursier ait toujours évolué à la hausse sur le long terme, il y a des années où il connaît une croissance importante, et d'autres où les investisseurs doivent faire face à des rendements négatifs - la récente crise sanitaire mondiale en est l'exemple le plus récent. Bien que le temps soit généralement l'antidote de la volatilité, les performances historiques ne suffisent pas à prédire les performances futures.



C'est parti ?


Encore un peu de patience !


Sways est en cours de développement, et notre plateforme n'est pas encore disponible à l'heure actuelle. Vous pouvez cependant contribuer à accélérer ce développement en vous pré-inscrivant : c'est rapide et sans engagement, il vous suffit d'entrer votre adresse mail.


Pré-inscrivez-vous aujourd'hui et demain, grâce à vous, Sways sera disponible pour tous !